vendredi 21 septembre 2007

Freycinet National Park

Après quelques jours passés à Hobart, il est temps de partir à la découverte de la Tasmanie.
Direction côte Est à 200 km au nord de Hobart pour découvrir le Freycinet National Park!

Je traverse des vallées verdoyantes, des collines rebondies, petites rivières et billabongs par ci par là. Il y a des moutons mérinos et des petits agneaux blancs partout qui broutent paisiblement les prés.

Arrivés en fin d'apres-midi à l'entrée du parc, nous plantons la tente. Je ne sais pas encore que malgrè notre équipement, la nuit sera pour nous très très fraîche. Pendant la nuit, j'entends des pas autour de la tente puis plus tard des cris et des râles poussés par un type qui campe seul un peu plus loin ... mais j'essaie de vite me rendormir et de tout ignorer.

Le lendemain matin, nous suivons le sentier de randonnée qui nous amène à Hazards beach. Les paysages rappellent parfois la côte d'azur (!) et l'Estérel: mimosas, pins, eucalyptus et une roche granitique rouge. Ensuite, nous suivons un autre sentier qui traverse le bush: la forêt a l'air enchanté et possède une forte présence. On se sent petit et vulnérable sous les grands eucalyptus. Mais on finit par arriver à la magnifique plage de Wineglass Bay. Des milliers de coquillages sur la plage, une eau transparente, une plage de sable blanc absolument déserte... dommage que la température de l'eau soit de 10° :)


"Wineglass bay- il nous faudra 1h pour arriver à l'autre bout de la plage"

Nous décidons de planter la tente près d'une petite rivière qui se jette sur la plage. Et là, je réalise que nous sommes entourés de wallabies, peu farouches et très curieux qui se balladent autour de la tente. L'un d'entre eux ira même jusqu'à entrer dans la tente pour piquer un bout de pain. Je dois parfois crier pour qu'ils s'éloignent un peu.

Les pas autour de notre tente et les cris mystérieux du voisin de la nuit dernière: tout s' explique par la même occasion ....


" Wallaby on the beach"

J'ai tout à loisir d'observer la fameuse poche ventrale dans lequel grandit le petit wallaby puisque même les mamans viennent voir avec intéret ce que nous fabriquons.


"le wallababy et sa mère"

Je verrais aussi un tree kangaroo: un petit animal croisé entre un kangaroo et un écureuil, et toutes sortes d'oiseaux qui se feront des festins de crabes sur la plage. La nuit est absolument glaciale mais nous survivons.

Le lendemain retour par un autre sentier et l'impression d'avoir vécu des moments précieux.


Vivement la suite!

5 commentaires:

hellvinz a dit…

hey c'est vrai que le mimosa ca vient de la bas.
c'est l'hiver chez vous pour que l'eau soit si fraiche?

La Magicienne d'Oz a dit…

C'est le debut du printemps.
Et puis, y'a les courants froids qui remontent de l'antarctique, ainsi que les 40emes rugissants qui viennent nous fouetter la figure :)

Merci pour la mise a jour de la carte google.

Fred a dit…

Ca donne envie de venir quand tu décris comme ça... :-) Ca doit être hallucinant une plage comme ça sans personne... on se croierait dans Lost !

La Magicienne d'Oz a dit…

Yo Fred!

fait plaisir de te voir par ici...
comment vas-tu?

bises

Fred a dit…

oula ! plein de nouvelles de mon coté et y a pas la place ici ;-) faut que je t'envois un p'tit mail un de ces 4. Le bonjour à monsieur Matthieu :-)